Pages internes
LA VALEUR LIMITE D'EXPOSITION PROFESSIONNELLE : QU'EST CE QUE C'EST ?

le 14 septembre 2015

Amiante | 2 Commentaires

LA VALEUR LIMITE D'EXPOSITION PROFESSIONNELLE : QU'EST CE QUE C'EST ?

Engager un chantier immobilier sur un bâti construit avant 1997 commence toujours par la réalisation d’un diagnostic amiante avant travaux ou avant démolition. L’objectif ? Protéger la santé des personnes y travaillant ou côtoyant le chantier. Les fibres d’amiante s’échappant d’un bien en travaux sont à l’origine de nombreux cancers professionnels et pour éviter cela la Valeur Limite d’Exposition a été mise en place par le Ministère du Travail.

 

La VLEP indispensable pour protéger la santé des travailleurs

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la moitié des décès suite à des cancers professionnelles sont dus à une exposition à l’amiante. Bien qu’interdit depuis 1997 ce matériau est encore présent dans les toitures, joints ou canalisations de nombreux bâtiments. Quand il est manipulé il laisse s’échapper de minuscules fibres qui, lorsqu’elles sont inhalées, provoquent des maladies respiratoires graves voires mortelles.

 

La Valeur Limite d’Exposition Professionnelle (ou VLEP) a été fixée par le ministère chargé du Travail et détermine le niveau de concentration de polluants, comme l’amiante, dans une zone de travail. Ces polluants sont surveillés pour leur caractère nocif pour la santé et pour prévenir et éviter autant que possible les maladies professionnelles dues à leur exposition. Le risque amiante existe autant pour les personnes manipulant directement les matériaux que pour les personnes aux alentours du chantier.

 

Comment est mesuré l’empoussièrement ?

Il existe deux types de mesure d’empoussièrement : une mesure statique qui s’intéresse à la concentration dans une pièce et une mesure individuelle qui s’intéresse, elle, à l’exposition d’une personne en particulier. Toutes les mesures doivent être réalisées par un organisme accrédité par le COFRAC et une personne formée et certifiée au risque amiante.

 

Le décret du 1er juillet 2015 divise la VLEP par 10 

Le décret du 4 mai 2012 qui était encore en vigueur jusqu’à l’été 2015 indiquait que la valeur limite d’exposition se situait à 100 fibres d’amiante par litre d’air inhalé sur huit heures de travail. Le nouveau décret paru le 1er juillet 2015 change cette valeur et la divise par 10 ! 

 

Chaque chef d’entreprise est responsable des personnes intervenant dans son bâtiment : ses salariés bien entendu mais également les entreprises et ouvriers extérieurs intervenant dans ses locaux. Pour les protéger, un employeur doit estimer le niveau d’empoussièrement du chantier en question. Le niveau ainsi déterminé par la mesure établi les moyens de prévention collectifs (MPC) et les équipements de protection individuelle (EPI) à porter.

 

Historiquement il existe trois niveaux d’empoussièrement qui n’ont pas encore changé suite à l’abaissement de la VLEP. D’ici la fin de l’année 2015 ces niveaux seront revus suite à la parution d’une étude de l‘INRS sur les protections conférées par les masques. Les niveaux sont, pour l’instant, les suivants :

  • premier niveau : valeur inférieur à 100 fibres par litre
  • second niveau : valeur comprise entre 100 fibres et 6.000 fibres par litre
  • troisième niveau : valeur supérieure à 6.000 fibres

Diagnostic amiante erroné : quels recours et que faire pour qu'il soit bien réalisé ?

Diagnostic amiante erroné : quels recours et que f...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 13 mars 2017

Amiante | Soyez le premier à commenter cet article...

Depuis une petite quinzaine d'années, il est nécessaire d'effectuer un diagnostic amiante lors de la vente de son bien immobilier.

Lire la suite
Diagnostic amiante : dans quels cas le réaliser ?

Diagnostic amiante : dans quels cas le réaliser ?

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 06 mars 2017

Amiante | Soyez le premier à commenter cet article...

Le diagnostic amiante fait partie des obligations liées à la vente d'un appartement ou d'une maison, depuis une petite quinzaine d'années.

Lire la suite
Diagnostic amiante : ce qui change depuis sa mise en place

Diagnostic amiante : ce qui change depuis sa mise ...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 27 février 2017

Amiante | Soyez le premier à commenter cet article...

Le diagnostic amiante a subi un certain nombre de modifications depuis qu'il a été mis en place. En effet, avec les années, les exigences so...

Lire la suite
Commentaires (2)

Vanier Elodie

23 novembre 2015

Bonjour François,

à titre d'information, c'est bien le propriétaire qui doit demander un diagnostic avant travaux. Il est en effet tenu responsable de la protection des travailleurs et des occupants de l'appartement.

Répondre

Perignon François

23 novembre 2015

Bonjour.
J'ai un commentaire à faire sur la recherche d'amiante chez un particulier.
J'ai des amis qui veulent changer les fenetres de leur appartement qui date de 1970.
Ces fenétres ont du joint mastic de vitrier à l'extérieur .Or après quelque recherche j'ai vu que ce mastic contient de la fibre d'amiante appelée chrysolite .
Qui doit demander à effectuer cette recherche d'amiante :le propriétaire ou la société qui va faire les travaux sachant que sur le devis il n'y a rien à ce sujet.
Merci.

Répondre

Laisser un commentaire

Pour rafraichir le captcha cliquez dessus.

Newsletter

Suivez-nous !

Articles les plus lus

Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code DIAG