Coronavirus (COVID-19), nous continuons de vous accompagner !

La santé et la sécurité de nos clients et celles de nos collaborateurs ont toujours été notre priorité, et d’autant plus dans ce contexte de pandémie. Pour cette raison, nous avons mis en place un plan de continuité d’activité et une procédure d’intervention permettant d’agir dans des conditions sanitaires optimales (en savoir plus ici). La prise de rendez-vous devient ainsi disponible sous ces conditions.

Nous vous remercions de votre compréhension. Prenez soin de vous !

Pages internes
CONTRAT-TYPE ET NOUVEAUX DIAGNOSTICS POUR LA LOCATION

Écrit par ELODIE VANIER , le 16 juin 2015

Électricité / Gaz / Immobilier | Soyez le premier à commenter cet article...

CONTRAT-TYPE ET NOUVEAUX DIAGNOSTICS POUR LA LOCATION

Aujourd’hui, près de 6 millions de ménages sont locataires dans le parc privatif.

La loi Alur, initiée par l’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot, a modifié plusieurs aspects du domaine de l’immobilier ces derniers mois notamment sur le terrain locatif.

Le 29 mai 2015, un décret de cette loi a validé l’entrée en vigueur du contrat-type de location pour le 1er août 2015.

Petit point sur cette nouveauté immobilière.

 

Le contrat-type, qu’est ce que c’est ?

L’objectif du contrat de location type est avant tout de clarifier les relations entre les propriétaires et les locataires en fournissant un guide de 5 pages pour la rédaction du contrat. S’il entre en vigueur au 1er août 2015 il ne concernera cependant que les nouvelles locations qu’elles soient nues, meublées ou pour les colocations à bail unique.

 

Pour une meilleur information des locataires, les points suivants devront donc être mentionnés dans le contrat de location à partir du 1er août 2015 :

  • le montant du dernier loyer acquitté par le précédent locataire pour définir l’augmentation

  • la liste des équipements disponibles dans le bien

  • le montant et la description des travaux effectués depuis le début du précédent occupant

  • les honoraires des professionnels facturables comme les frais d’agence

  • les modalités de récuération des charges

  • une notice d’information annexée au bail qui précise les responsabilités et tâches de chacune des parties


 

Toutefois, le contrat-type permet une certaine flexibilité car le propriétaire pourra y ajouter des clauses particulières tant qu’elles restent conformes à la loi.

 

De nouveaux décrets à venir

De nouveaux décrets de la loi Alur doivent continuer de paraître dans les mois à venir toujours avec comme objectif principal d’améliorer l’information des locataires. La liste des pièces justificatives pour la signature du contrat ou encore le minimum de mobilier nécessaire dans une location meublée sont des points qui seront clarifiés prochainement par de nouveaux décrets.

 

Les diagnostics obligatoires pour la location

Le décret met également en avant le métier de diagnostiqueur immobilier en rappelant la liste des diagnostics obligatoires pour la location. Tout locataire doit avoir accès à son Dossier de Diagnostics Techniques (DDT) au plus tard le jour de la signature du contrat. Une obligation qui permet au locataire de mieux connaître le bien et au propriétaire de se prémunir de toutes accusations de vices cachés. Les rapports de diagnostics permettent au locataire de connaître la note énergétique du bien et donc sa potentielle consommation d’énergie, la surface habitable du bien ainsi que les éventuels risques naturels, miniers ou technologiques que le bien pourrait subir. En fonction de l’année de construction du bien le DDT le renseigne aussi sur la présence ou non de plomb, un matériau dangereux pour la santé en cas d’exposition. En complément du DDT, le propriétaire doit également tenir un Dossier Amiante des Parties Privatives (DAPP) à la disposition du locataire dans le cas de la location d’un appartement à usage d’habitation

 

Les diagnostics Amiante, gaz et électricité bientôt obligatoires pour la location

Diagnostics gaz et électricité pour la location

Dans le cadre d’une vente, un propriétaire doit obligatoirement présenter les résultats des diagnostics gaz et électricité si les installations alimentant les appareils ont plus de 15 ans d’ancienneté. Pour la location, ces diagnostics n’étaient pas obligatoires… mais devraient le devenir ! Selon la Loi Alur, au 1er août 2015, en même temps que la mise en place du contrat-type, les locations devront a priori présenter ces deux diagnostics si les installations ont plus de 15 ans. Un diagnostic amiante devrait également être réalisé pour la location de tout bien à usage d’habitation (maison ou appartement) dont le permis de construire date d’avant le 1er juillet 1997. Tout ceci est prévu dans la cadre de la Loi Alur mais reste conditionné à la publication des arrêtés d'application prévus cet été.  

Un mot sur l'auteur

Autres articles de l'auteur
ELODIE VANIER
ELODIE VANIER

Rendre le diagnostic immobilier clair et facile c’est le défi quotidien du service communication d’Allodiagnostic ! Pour cela, nous travaillons constamment sur l’amélioration de notre service client, la lisibilité de nos rapports de diagnostics et vous proposons chaque semaine des articles liés aux actualités. Amiante, DPE, loi Carrez, surface habitable, électricité, plomb, ERNMT, gaz, termites… Suivez-nous ici et sur les réseaux sociaux pour devenir un fin connaisseur du diagnostic immobilier.

Comment s'assurer lorsque que l’on est locataire ?

Comment s'assurer lorsque que l’on est locataire ?

le 14 avril 2020

Immobilier | Soyez le premier à commenter cet article...

Si vous vivez dans une maison en colocation et que vous souhaitez assurer vos biens de valeur, vous avez le choix entre deux options.

Lire la suite
Comment maximiser la rentabilité de votre appartement meublé à Paris ?

Comment maximiser la rentabilité de votre appartem...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 10 avril 2020

Immobilier | Soyez le premier à commenter cet article...

La location meublée est un moyen efficace pour rentabiliser votre investissement locatif. En effet, comparée à la location vide, la location...

Lire la suite
Les pièces à fournir lors de la revente d’un bien en loi Pinel

Les pièces à fournir lors de la revente d’un bien ...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 27 mars 2020

Immobilier | Soyez le premier à commenter cet article...

Acheter un bien immobilier doit toujours s’accompagner d’une question primordiale : comment cela se passera-t-il en cas de revente ?

Lire la suite

Soyez le premier à commenter cet article...

Laisser un commentaire

Pour rafraichir le captcha cliquez dessus.

Newsletter

Suivez-nous !

Articles les plus lus

Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code DIAG