Pages internes
Comment refinancer un bien immobilier en 2024 ?

GAUCHARD Jérémy Écrit par GAUCHARD Jérémy , le 07 juin 2024

Immobilier | Soyez le premier à commenter cet article...

Comment refinancer un bien immobilier en 2024 ?

En 2024, le refinancement immobilier permet à des propriétaires de débloquer des liquidités grâce à leur bien immobilier malgré la remontée des taux d’intérêt et le durcissement des conditions de crédits. Cette opération libère de la trésorerie pour financer l’achat d’un nouveau bien, des projets professionnels ou le remboursement de crédits. Deux mécanismes sont aujourd’hui disponibles pour les propriétaires : le crédit hypothécaire et la vente à réméré.

Les 4 étapes avant de refinancer votre bien immobilier

Évaluer votre situation financière

Avant de se lancer, il est crucial d’évaluer votre situation financière et la valeur de votre bien. Cela permet de déterminer le montant du refinancement possible et d’identifier les solutions qui s’offrent à vous.

Si vous êtes éligible au crédit bancaire, vous pouvez consulter une institution financière. Dans le cas contraire, un organisme de vente à réméré comme Imotreso est plus adapté. La vente à réméré s’est développée ces dix dernières années et offre une alternative au financement bancaire.

Afin que l’opération ne soit pas trop onéreuse, il est préférable que le bien soit libre de crédits.

En 2024, en raison du contexte de baisse des prix de l’immobilier, il difficile de débloquer en liquidités plus de 50% de la valeur du bien.

Comparer les propositions de refinancement

Comparez les taux proposés par différentes institutions financières. Utilisez des outils en ligne pour simuler les offres et identifier celle qui correspond le mieux à vos attentes. Pour une vente à réméré, n’hésitez pas à consulter plusieurs organismes. Les propositions peuvent varier fortement en fonction de la société de réméré.

Préparation du dossier

Une fois l’offre choisie, fournissez tous les documents nécessaires, tels que vos déclarations de revenus, le montant de vos crédits à solder, votre titre de propriété et une estimation récente du bien immobilier. La transparence et la précision de vos informations sont essentielles pour l'approbation rapide de votre demande.

Validation

Après l’approbation, étudiez les conditions de l’offre proposée en termes de montant disponible, de durée et de coût pour vous assurer qu'elle vous convienne.

Le prêt bancaire hypothécaire

Le crédit hypothécaire permet aux propriétaires d'obtenir des liquidités en mettant en garantie un appartement ou une maison sans avoir à les vendre.

Le montant libéré par la banque est fonction du ratio hypothécaire qui varie entre 40 et 70% de la valeur du bien. Contrairement aux pays anglo-saxons, le prêt hypothécaire est peu développé en France. Les banques sont réticentes à financer ce type d’opération notamment sur la résidence principale. Pour réussir à se financer, il faut souvent se tourner vers des banques étrangères.

Les atouts du prêt hypothécaire

  • Libération de liquidités basée sur la valeur du bien immobilier.
  • Conservation de la propriété.
  • Pas de droits d’enregistrement ou d’impôt sur la plus-value.
  • Un coût inférieur à celui de la vente à réméré.
  • Durée du prêt pouvant aller jusqu’à 15 ans.

Cette solution s’adresse aux propriétaires de biens immobiliers situés dans des zones où l’immobilier est liquide (grandes métropoles, bord de mer). Afin que les banques se positionnent, la valeur du bien doit être supérieure à 500 000 euros. C’est une solution de financement destinée à des propriétaires disposant d’un profil bancaire de qualité et d’un patrimoine immobilier important.

L’établissement prêteur est protégé par une hypothèque qu’il exercera si vous faites défaut sur votre crédit. Il entamera alors une procédure de saisie pour recouvrer les sommes dues.

La vente à réméré

Le fonctionnement de la vente à réméré

La vente à réméré consiste à céder temporairement un bien immobilier à un acquéreur avec la possibilité de le racheter. Après la vente, le vendeur continue à occuper le bien par le biais d’une convention d’occupation et peut le racheter à l’acquéreur initial à tout moment. Le vendeur dispose de son option de rachat pour une durée qui ne peut excéder cinq années.

La vente à réméré coûte plus chère que le crédit hypothécaire notamment en raison des frais de notaire qui sont appliqués. En revanche, elle s’adresse à un éventail plus large de propriétaires : retraités, entrepreneurs, salariés en CDD, interdits bancaires, etc.

Les propriétaires en surendettement

Le réméré est notamment utilisé par des propriétaires qui sont sous le coup d’une procédure de saisie immobilière et ne veulent pas que leur bien soit vendu aux enchères à vil prix. La vente du bien en réméré permet d’interrompre la procédure de saisie immobilière et de disposer de temps pour trouver une autre solution.

La vente à réméré est à étudier avec précaution car elle engage votre patrimoine immobilier. Ce n’est pas une opération anodine. Elle doit être causée par un besoin urgent et important de trésorerie. Avant de vous engager dans ce type d’opération, il est indispensable d’être bien accompagné. N’hésitez pas à consulter votre notaire qui pourra vous éclairer sur le fonctionnement du réméré.

Assurance habitation en colocation : fonctionnement et responsabilités

Assurance habitation en colocation : fonctionnemen...

Le 13 mai 2024

La colocation, un choix de vie de plus en plus prisé, connaît une popularité croissante, notamment parmi les étudiants, avec 58% d'entre eux...

Lire la suite
Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente en viager ?

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoire...

Le 29 février 2024

Dans le cadre d'une vente en viager, la réalisation de diagnostics immobiliers spécifiques est une étape incontournable pour garantir la séc...

Lire la suite
Faut-il réaliser ses diagnostics immobiliers avant de mettre en vente ?

Faut-il réaliser ses diagnostics immobiliers avant...

Le 29 janvier 2024

Lorsque vous envisagez de vendre votre bien immobilier, la réalisation préalable des diagnostics immobiliers est indispensable.

Lire la suite

Soyez le premier à commenter cet article...

Laisser un commentaire

Pour rafraichir le captcha cliquez dessus.

Newsletter

Suivez-nous !

Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code DIAG