Pages internes
Offre d'énergie fixe, indexée ou verte : comment choisir ?

GAUCHARD Jérémy Écrit par GAUCHARD Jérémy , le 07 mars 2024

Travaux - Habitat - Maison | Soyez le premier à commenter cet article...

Offre d'énergie fixe, indexée ou verte : comment choisir ?

Depuis 2017, EDF n'est plus l'unique fournisseur d'énergie pour les particuliers. Le marché de l'énergie est devenu très concurrentiel et les prix d'électricité et de gaz ne sont plus fixés par l'État uniquement. Aujourd'hui, sur le marché d'électricité français, en dehors du tarif réglementé, vous avez le choix entre le tarif indexé et le prix fixe. Pour faire un bon choix, vous devez connaître les avantages et inconvénients de chacun d'eux. Qu'en est-il du tarif vert ? Voici un guide pratique qui vous aidera à choisir votre offre d'énergie.

Les différences entre les tarifs fixes, indexés et verts

Une offre à prix fixe engage le fournisseur durant toute la durée du contrat. En d'autres termes, ce dernier ne pourra pas changer ses tarifs de vente au cours du contrat. Cette offre concerne en général les prix du kWh hors taxe et/ou de l'abonnement.

Avec le tarif indexé, le prix de l'électricité varie en fonction d'un pourcentage donné moins cher par rapport à celui d'EDF (tarif réglementé). Par conséquent, les tarifs évoluent à la hausse ou en la baisse en fonction des prix réglementés.

Le tarif vert était une offre à prix réglementé de vente d'électricité dédiée spécialement aux industriels. Il s'adressait aux entreprises alimentées en haute tension dont la puissance souscrite était supérieure à 250 kVA. Ce tarif a été supprimé depuis janvier 2016.

Évaluez votre consommation et vos priorités énergétiques

Avant de choisir parmi les tarifs proposés par les fournisseurs d'électricité et de gaz, vous devez prendre en compte vos habitudes de consommation et la configuration du logement. Les performances énergétiques ainsi que la durée d'utilisation de vos équipements sont également des éléments qui vous permettront de déterminer votre consommation.

Vos habitudes de consommation d'énergie impactent en effet considérablement le coût annuel de vos dépenses. Vous devez répondre à plusieurs interrogations :

  • Certains occupants de la maison sont en télétravail ?
  • Quelle est la fréquence d'utilisation de vos appareils ?
  • À quel moment enregistrez-vous les pics de consommation d'énergie ?

Vous devez aussi prendre en compte la fréquence à laquelle vous utilisez l'eau chaude sanitaire.

L'évaluation de votre consommation en énergie peut être réalisée avec votre DPE (diagnostic de performance énergétique). Elle prend en compte le chauffage, l'eau chaude sanitaire, la climatisation, l'électricité liée à la ventilation et à l'éclairage. Ajoutez ensuite les postes de consommation comme l'électricité consommée par les appareils électroménagers et la cuisson. Ces éléments ne sont pas concernés par l'évaluation du DPE.

Vous avez également la possibilité de calculer vous-même votre consommation. Regroupez vos factures d'énergie, notez les relevés de consommation, additionnez les consommations annuelles puis analysez-les. Une fois que vous avez une idée de vos besoins, vous pourrez choisir une offre mieux adaptée à ceux-ci.

 

L'impact environnemental de votre choix d'énergie

Selon l'ADEME, le chauffage représente environ 60 % de la consommation énergétique d'un ménage. Le mode de chauffage a donc une grande influence sur les émissions de CO2 d'un ménage. Toute personne qui s'inscrit dans une démarche écoresponsable doit mener des actions positives pour la réduction de son empreinte carbone. Pour cela, l'idéal est d'opter pour une énergie propre qui permet la réduction du CO2, même si vous utilisez votre chauffage.

D'après l'analyse de cycle de vie (ACV) de la production d'électricité, le charbon produit 2,5 fois plus de carbone que le gaz. L'électricité produite par le charbon émet 150 fois plus de gaz à effet de serre dans l'atmosphère que celle générée par une éolienne et 19 plus que l'électricité photovoltaïque.

La production d'électricité par la filière éolienne fait partie de celles qui émettent le moins de CO2. L'électricité hydraulique a également une faible teneur en carbone. Bien que le développement photovoltaïque nécessite l'occupation des sols et l'utilisation de certains matériaux, son impact sur l'environnement est moindre. L'énergie nucléaire émet enfin très peu de CO2, mais génère des déchets dangereux.

L'analyse des avantages financiers à long terme de chaque offre d'énergie

Évaluer les bénéfices financiers sur la durée des différentes sources énergétiques s'impose comme une démarche stratégique pour les investisseurs et les consommateurs. Cette analyse, en scrutant coûts initiaux et retours économiques futurs, oriente vers des choix éclairés, favorisant une transition énergétique durable et rentable.

 

visu-indexee-energie

 

Les avantages des tarifs indexés

Grâce aux tarifs indexés, vous réalisez des économies sur le prix du kWh. Grâce à leur rabais, ces offres sont très attrayantes, en dehors des périodes de crise. Selon le fournisseur, vous pouvez bénéficier d'une remise qui va jusqu'à 10 % sur le prix hors taxe du kWh d'électricité. Si vous avez l'habitude de souscrire une offre réglementée, le changement vers le tarif indexé vous permet de faire des économies très intéressantes sur vos factures d'énergie.

Le pourcentage de réduction reste aussi inchangé durant toute la durée de votre contrat. Par conséquent, même si les tarifs réglementés de vente d'électricité sont revus au cours de l'année, le pourcentage sera obligatoirement appliqué. Les tarifs indexés sont également sans engagement. Vous pouvez donc résilier votre contrat à n'importe quel moment s'il ne vous paraît plus avantageux.

Cette solution est très avantageuse à court terme comparativement aux tarifs fixes. En cas de flambée des prix du gaz et de l'électricité, elle peut cependant s'avérer désavantageuse.

Les avantages des tarifs fixes

Le choix des offres à prix fixe permet avant tout de sécuriser votre budget. Puisque les prix sont figés dans le temps, vous pouvez mieux gérer vos dépenses mensuelles ou annuelles, car vos factures d'énergie resteront les mêmes.

Avec l'augmentation des prix d'électricité constatés depuis quelques années, choisir une offre à prix fixe est la meilleure solution pour ne pas avoir des surprises désagréables.

Entre 2000 à 2016, les tarifs de vente de l'électricité ont en effet augmenté de 30 %. Ceux du gaz ont connu une augmentation drastique de 80 % entre les années 2005 et 2014. En janvier 2023, par exemple, le tarif réglementé du gaz a subi une augmentation de plus de 15 %.

Prenez en compte la stabilité des prix et la prévisibilité du budget

Pour faire un bon choix, soyez prévoyant. Si vous avez des revenus fixes, vous devez vous orienter vers une offre qui réserve moins de surprise. Les tarifs fixes sont stables et restent inchangés d'une à plusieurs années selon le fournisseur. Choisir une offre à prix fixe vous protège sur le long terme de toute élévation de tarifs du gaz ou d'électricité. Même si le prix du kWh payé à la souscription sera plus onéreux, vous avez la certitude de rentabiliser sur le long terme.

Les tarifs indexés vous permettent de faire des économies considérables sur votre facture d'énergie pendant les périodes où les prix baissent. En cas de hausse des prix, vous pouvez cependant enregistrer des pertes considérables. Tout est une question d'organisation et d'anticipation.

Comment décorer une pièce pour une location ?

Comment décorer une pièce pour une location ?

Le 21 septembre 2023

Dans bien des cas, les apparences sont primordiales, surtout lorsqu'il s'agit d'un bien immobilier et que votre objectif est de le louer le ...

Lire la suite
QUELLE EST LA SURFACE MINIMALE POUR UNE CHAMBRE ?

QUELLE EST LA SURFACE MINIMALE POUR UNE CHAMBRE ?

Le 09 décembre 2022

Si vous êtes propriétaire occupant de votre logement, vous pouvez assigner la pièce de votre choix à l’usage qui vous convient. Toutefois, s...

Lire la suite
Location meublée : quels meubles sont obligatoires ?

Location meublée : quels meubles sont obligatoires...

Le 30 août 2022

Vous désirez proposer un bien meublé à la location ? La loi française exige qu'une location meublée comporte certains meubles et équipements...

Lire la suite

Soyez le premier à commenter cet article...

Laisser un commentaire

Pour rafraichir le captcha cliquez dessus.

Newsletter

Suivez-nous !

Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code DIAG