Pages internes
Marseille, Montpellier… L’indéfectible attrait des villes du Sud !

GAUCHARD Jérémy Écrit par GAUCHARD Jérémy , le 19 août 2020

Immobilier | 1 Commentaire

Marseille, Montpellier… L’indéfectible attrait des villes du Sud !

Un climat ensoleillé, une indéniable dolce vita et des prix immobiliers qui restent abordables ! Ce cocktail participe incontestablement à l’attractivité de Marseille et de Montpellier. Combien cela coûte-t-il d’y devenir propriétaire ? On vous répond.

Marseille : 2 972 €/

Selon les données du site d’annonces immobilières SeLoger, en août 2020, le prix du m² à Marseille s’établit à 2 972 € au terme d’une hausse annuelle de 9 %. En août dernier, le mètre carré marseillais se monnayait aux alentours de 2 724 €. Pour une métropole de cette dimension, force est de constater qu’il s’agit là d’un prix encore très accessible ! Toutes choses étant égales par ailleurs, il est d'ailleurs intéressant de noter qu’alors que la cité phocéenne compte 40 % d’habitants de plus que Lyon (3e plus grande ville française en termes de peuplement), il coûte 70 % moins cher d’y devenir propriétaire d’un logement. En effet, à Lyon, le m² avoisine les 5 057 €.

Intra-muros, c’est dans les 6e (Lodi, Notre-Dame du Mont, Préfecture), 7e (Bompard, La Pharo, Saint-Lambert ), et 8e (Bonneveine, Les Goudes, Montredon) arrondissements que les logements coûtent le plus cher, avec des prix au m² qui y atteignent respectivement 3 304 €, 4 476 € et 3 934 € dans l’ancien. Quant aux prix les moins chers du marché immobilier phocéen, ils sont à chercher du côté des 14e (1 965 € du m² / Les Arnavaux, Bon-Secours, Le Canet) et 15e (2 073 € du m² / Les Aygalades, Les Borels, Saint-Antoine) marseillais. Enfin, en termes de pierre locative, certains quartiers recèlent de belles opportunités et méritent qu’on les prospecte. Si les prix y dépassent déjà, en moyenne, les 3 000 € du m², les quartiers de La Joliette et d’Euroméditerranée, dans le 2e (Arenc, Les Grands Carmes, Hôtel de Ville) marseillais, sont des secteurs à fort potentiel de valorisation. Bien desservi (bus, métro, tramway), le 1er arrondissement (Belsunce, Opéra, Thiers) constitue une valeur sûre. Dans l’hyper-centre, la demande locative est forte (notamment sur les petites superficies, prisées par les étudiants et les jeunes actifs) et les prix de vente avoisinent 2 650 €/m². Enfin, investir dans le 4e (La Blancarde, Les Chutes-Lavie, Les Cinq Avenues) marseillais, secteur à teneur garantie en maisons et en grands appartements permet de cibler une locatèle familiale. Comptez alors 2 404 €/m², en moyenne.
 

Montpellier : 3 134 €/m²

Aussi dynamique qu’attractive, celle que l’on surnomme La Surdouée affiche une belle croissance, tant économique que démographique. En effet, selon, les chiffres qu’a collectés l’Insee, entre 2011 et 2016, la population de la métropole Montpellier-Méditerranée a augmenté de 1,7 %, ce qui représente quelque 7 500 nouveaux arrivants chaque année. À titre de comparaison, la population de la métropole montpelliéraine enregistre ainsi une croissance plus rapide que celle de Toulouse ou encore que la communauté d’agglomérations de Nîmes. Face à une demande toujours plus forte, le marché de l'immobilier montpelliérain se tend et les prix y montent. À la lecture des chiffres relevés par SeLoger, on constate ainsi que le prix du m² à Montpellier accuse 5,5 % de hausse annuelle pour atteindre, en août 2020, 3 134 €, dans l’ancien. Sur un marché en forte hausse, l'Écusson, les environs de la place de la Comédie et Port-Marianne constituent des valeurs sûres. Ces quartiers de la capitale héraultaise comptent, effet, parmi les plus prisés. La demande faisant grimper les prix, comptez autour de 3 258 €/m² pour devenir propriétaire d'un appartement dans le centre historique, 3 683 €/m² pour acquérir un appartement près de la place de la Comédie et 3 609 €/m² pour acheter à Port-Marianne (Source : SeLoger). Jouissent également d’une belle cote de popularité auprès des acquéreurs Beaux-Arts (3 762 €/m²), Boutonnet (3 402 €/m²), Aiguelongue (3 521 €/m²), Grammont (3 280 €/m²) ou encore Les Arceaux (3 970 €/m²). S’ils veulent optimiser leur pouvoir d’achat immobilier, des acheteurs aux budgets serrés auront, en revanche, intérêt à prospecter du côté des Hauts-de-Massane ou de Mosson, au nord-est de de Montpellier où les prix au m² se limitent respectivement à 2 057 € et à 1 106 €. En termes d’immobilier locatif, les prix (élevés!) de l’Écusson font que ce secteur de la ville se prête davantage à de l’investissement patrimonial, sur du long terme donc, qu’à de l’investissement à haute rentabilité locative. Enfin, pour cibler une locatèle étudiante (ils sont quelque 50 000 à Montpellier), le quartier Hôpitaux-Facultés (3 285 €/m²) constitue - en dépit de prix relativement élevés - un excellent choix. À condition, toutefois, de ne pas surpayer son bien, de fixer un loyer qui soit cohérent avec le marché locatif local et de veiller à ce que le logement soit proche des transports.

Comment refinancer un bien immobilier en 2024 ?

Comment refinancer un bien immobilier en 2024 ?

Le 07 juin 2024

En 2024, le refinancement immobilier permet à des propriétaires de débloquer des liquidités grâce à leur bien immobilier malgré la remontée ...

Lire la suite
Assurance habitation en colocation : fonctionnement et responsabilités

Assurance habitation en colocation : fonctionnemen...

Le 13 mai 2024

La colocation, un choix de vie de plus en plus prisé, connaît une popularité croissante, notamment parmi les étudiants, avec 58% d'entre eux...

Lire la suite
Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente en viager ?

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoire...

Le 29 février 2024

Dans le cadre d'une vente en viager, la réalisation de diagnostics immobiliers spécifiques est une étape incontournable pour garantir la séc...

Lire la suite
Commentaires (1)

Fab

16 décembre 2020

C'est vrai que par rapport aux autres Marseille reste une ville très abordable coté logement, la preuve vous pouvez voir sur les sites spécialisés comme immojeune, bailti, appartager etc ... qu'il y a beaucoup de logement vraiment très abordable.

Répondre

Laisser un commentaire

Pour rafraichir le captcha cliquez dessus.

Newsletter

Suivez-nous !

Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code DIAG