Pages internes
Kit d’analyse "eau de puits" : usage simple, analyse certifiée

Écrit par ELODIE VANIER , le 27 mars 2017

Analyse de l'eau | Soyez le premier à commenter cet article...

Kit d’analyse "eau de puits" : usage simple, analyse certifiée

La présence d’un puits à proximité d’une habitation, une fois les risques de chute écartés, est une véritable opportunité. Face aux tarifs affichés par les distributeurs sur les réseaux d’eau collectifs, investir dans un système de pompage s’avère rapidement rentable. L’eau de puits est donc couramment utilisée pour divers usages au jardin. Mais la capacité souvent importante des réserves attenantes aux maisons d’habitation encourage des études plus poussées, afin d’aboutir à l’installation d’un système de filtration et à l’utilisation de l’eau de puits dans la maison. Un choix d’autonomie légitime, qui doit néanmoins être réfléchi et surtout régulièrement analysé ! La plus grande vigilance s’impose, une eau claire n’étant en rien gage de potabilité. 

Comment analyser votre eau de puits ?

Une fois les analyses physico-chimiques réalisées, les autorisations officielles obtenues et le système de pompage mis en place, l’analyse bactériologique régulière est indispensable. Le kit d’analyse eau potable Allodiagnostic vous permettra de réaliser ces prélèvements vous-mêmes, avant de les confier à un laboratoire agréé : Flashlab, implanté à Longjumeau (91). Ce kit d'analyse eau de puits apporte ainsi la garantie d’un examen professionnel en même temps que la souplesse d’un prélèvement autonome. La notice détaille l’opération d’échantillonnage, décisive pour la fiabilité des résultats : volume à prélever et manipulation de l’échantillon avant son conditionnement, à l’abri dans un carton d’emballage isotherme. Un bon d’envoi Chronopost vous assure ensuite son acheminement vers le laboratoire. 

Une eau de puits potable dans la durée

Les eaux souterraines ont la réputation d’être de meilleure qualité que les eaux superficielles, grâce aux capacités de filtration des sols. C’est un fait, mais la prudence reste de mise. Infiltration d’eau de surface, défaut d’entretien ou protection insuffisante peuvent augmenter les risques bactériologiques. 

Le risque bactéries dans l’eau de puits

La contamination par les bactéries est le premier risque à étudier avant d’alimenter sa maison avec un puits. En fonction de la catégorie à laquelle elles appartiennent, les bactéries ne sont pas les bienvenues au-delà de seuils réglementaires, évalués en « unité formant colonie » (UFC). Les coliformes fécaux (parmi lesquels Escherichia Coli), les entérocoques ou encore d’autres micro-organismes aérobie et anaérobie présentent des risques sanitaires (importants pour certains). La technique de la membrane filtrante permet de déceler leur présence, leur concentration et de tirer les conclusions qui s’imposent : la désinfection du puits en cas de présence avérée. 

Quelle fréquence d’analyse pour l’eau de puits ?

L’analyse micro-bactériologique, dans le cas du pompage de l’eau de puits, est préconisée tous les six mois par les autorités sanitaires, qui préconisent de privilégier deux périodes : l’automne et le printemps. Le développement des bactéries est en effet plus important à l’heure du dégel ou des pluies abondantes. Un changement soudain de l’apparence de l’eau ou de son odeur doit aussi alerter le consommateur et l’encourager à procéder à une vérification. De même, après une longue période sans utilisation, ou suite à la réalisation de travaux à proximité de votre installation, ou face à toute autre opération de nature à perturber le ruissèlement sous-terrain de l’eau, il est recommandé de procéder à une nouvelle analyse. 

Un mot sur l'auteur

Autres articles de l'auteur
ELODIE VANIER
ELODIE VANIER

Rendre le diagnostic immobilier clair et facile c’est le défi quotidien du service communication d’Allodiagnostic ! Pour cela, nous travaillons constamment sur l’amélioration de notre service client, la lisibilité de nos rapports de diagnostics et vous proposons chaque semaine des articles liés aux actualités. Amiante, DPE, loi Carrez, surface habitable, électricité, plomb, ERNMT, gaz, termites… Suivez-nous ici et sur les réseaux sociaux pour devenir un fin connaisseur du diagnostic immobilier.

Kit d'analyse : les légionelles dans le collimateur

Kit d'analyse : les légionelles dans le collimateu...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 06 mars 2017

Analyse de l'eau | Soyez le premier à commenter cet article...

Les bactéries appelées légionelles sont responsables de près de 1 200 cas de légionellose (infection pulmonaire) chaque année.

Lire la suite
Kit d’analyse « Plomb dans l’eau » : évaluez votre exposition au risque

Kit d’analyse « Plomb dans l’eau » : évaluez votre...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 17 février 2017

Plomb / Analyse de l'eau | Soyez le premier à commenter cet article...

S’il a tendance à progressivement reculer, sous l’effet de nouvelles mesures sanitaires, la problématique du plomb dans l’eau reste un point...

Lire la suite
Diagnostic plomb dans l’eau : votre santé est en jeu !

Diagnostic plomb dans l’eau : votre santé est en j...

Écrit par ELODIE VANIER ,  le 24 janvier 2017

Plomb / Immobilier / Analyse de l'eau | Soyez le premier à commenter cet article...

Pour lutter contre le plomb dans l’eau et protéger votre entourage, la réalisation d’un diagnostic plomb dans l’eau est fortement recommandé...

Lire la suite

Soyez le premier à commenter cet article...

Laisser un commentaire

Pour rafraichir le captcha cliquez dessus.

Newsletter

Suivez-nous !

Articles les plus lus

Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code DIAG